petites mises à jour

  • Par chrislyne
  • Le 28/06/2008
  • Commentaires (1)

Comme on me l'a si bien fait remarquer, il y avais quelques petites imperfections dans ce site !!!! J'y ai remédié, enfin j'espère.... J'ai aussi rajouté des photos.

Je vous mets quelques rubriques supplémentaires dans les prochains jour avant de partir en vacances (youpi!)

Et je vous promets quelques surprises au mois d'aôut  !!!!

 

 

Commentaires (1)

1. André Corlay (site web) 06/09/2011

Bonjour,
En 2008, vous désiriez chasser "quelques petites imperfections" dans ce site "coeurdebretagne.com"... Aussi, je viens vous faire gentiment une petite piqûre d'histoire-géo de la Bretagne (et pas "région Bretagne") qui ne peut que vous aider à en chasser une énorme (imperfection) et à retrouver et mieux cerner vos racines... mais peut-être, en 3 ans, avez-vous eu le temps de découvrir que la "région Bretagne" ne compte que 71,5% des habitants de la "Bretagne"...
Je m'appelle André, breton jusqu'aux yeux (de 70 ans) et ingénieur en retraite dans le vignoble breton du pays nantais : vous savez : la 5ème barre noire du gwenn-ha-du, c'est lui. C'est de là que vient le fameux "Muscadet", au sud de la Loire.
Né à Rostrenen (Kreiz-Breizh), jeunesse & prépa grandes écoles à Brest, école d'ingénieurs. Bref, le choix, en 1964 pour un jeune ingénieur brestois était simple : marine ou arsenal... ou quitter Brest et plus généralement la Basse-Bretagne, toute l'industrie bretonne étant alors concentrée en Loire-Atlantique... Ça a d'ailleurs peu changé, puisque le 44 est encore le seul département breton (ou peu s'en faut) à produire de l'électricité que l'on comptabilise maintenant au crédit d'une région-bidon dite "pays de Loire", ce qui permet aux révisionnistes de tous poils de l'histoire-géo-politique d'accuser "la Bretagne" (comprendre bien sûr ici "région Bretagne") de ne pas être indépendante énergétiquement.
Ce cursus m'a amené à m'établir (et rester en retraite près de mes nouveaux amis) dans le grand sud breton et à découvrir que le "pays nantais" est au moins aussi breton que les 4 autres pays de Haute-Bretagne (= 4 autres barres noires du gwenn-ha-du : diocèses de Rennes, de Dol, de Saint-Malo et Saint-Brieuc)... où l'on a parlé le gallo, mais jamais le breton. Or. de Nantes à Saint-Nazaire et la presqu'île guérandaise, émigraient tous les Bretons bretonnants de Basse-Bretagne (les barres blanches du gwenn-ha-du : Cornouaille, Léon, Trégor, Vannetais), parce qu'il y avait du travail et qu'on y parlait breton. Visitez donc un jour le musée de la langue bretonne à Batz-sur-Mer, en pleins marais salants du "pays blanc", en vieux breton : gwenn rann, d'où le nom de Guérande. Visitez aussi cette dernière et venez encore me dire après ça que vous ne vous y sentez pas en Bretagne !
Au fait, dans votre rubrique "Monuments", vous qui vous pensez "plus" bretonne que ceux du sud, vous ne vous sentez pas un peu gênée d'y omettre le château des Ducs de Bretagne, construit à Nantes par François II, le dernier Duc de Bretagne, où est née sa fille, votre dernière Duchesse (Anne) ?
En conclusion, s'il vous plaît, si vous désirez, dans votre site, persister à faire abstraction de la Loire-Atlantique, merci à vous, au moins, de ne plus y parler de "Bretagne", mais de "région (administrative) Bretagne", cette pure invention des politicards jacabins pour diviser les Bretons qui leur ont toujours fait si peur par leur (trop ?) forte identité.

PS. Visitez donc le site www.bretagneenresistance.eu qui vous éclairera sur tout ce que doivent organiser les "Bretons du sud" pour rappeler leur identité. Merci à vous.
André Corlay, acy@free.fr

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Recherche personnalisée

www.webbreton.com
www.webbreton.com

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site