Batz

 

 

 

L'île de Batz (en breton : Enez Vaz) est une île Française située au nord du département du Finistère. Elle constitue une commune appelée «Île-de-Batz».

 

 

Le nom de l'île est issu de l'ancien français Insula bassa qui signifie "île basse". Sa traduction bretonne, Enez Vaz, est un calembour basé sur le nom français, qui signifie «Île du Bâton».

L'insularité, relativement récente, remonte au néolithique et paléolithique.

 

 

D'après la légende, Pol Aurélien, moine évangélisateur gallois, débarqua sur l'île en 525 et terrassa le dragon qui terrorisait les habitants au «trou du serpent», lui ordonnant de se jeter dans les flots. Il fit bâtir un monastère sur l'île vers l'an 530.

Au IXè siècle, les Vikings firent de Batz une des bases avancées pour leurs expéditions sur le continent. Plus tard, du XIVè au début du XVIIIè siècle, les Anglais ravagèrent l'île à plusieurs reprises. Aux XVIIIè et XIXè siècle, les hommes étaient tous marins et les femmes travaillaient la terre ; ce n'est qu'à la fin du XIXè siècle que l'île changea radicalement de visage, avec la décroissance du cabotage et l'orientation agricole du nord-Léon vers le maraîchage.

 

Port kernoz

L'Île regroupe plus de 650 espèces d'algues : Chondrus, Porphyre, Oralline, Sargasse, Dulse. Ces dernières sont utilisées en agriculture, médecine, cosmétologie, agroalimantaire, et thalassothérapie. De même de nombreuses espèces de plantes sont protégées, telles que la crambe maritima, le eryngium maritimum, ou encore le crithum maritimum.

De nombreux oiseaux se posent sur l'île : l'héron, l'aigrette, l'hirondelle de mer, le tadorne, le cormoran, l'huitrier-pie ou encore le grand gravelot. On peut aussi découvrir de nombreux coquillages multiples et variés : la turritelle, le calliostome, la bucarde épineuse, la littorine des rochers  ou le troque.

 

 

 

2 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau
Recherche personnalisée

www.webbreton.com
www.webbreton.com