Rois et ducs de Bretagne

Pendant sept siècles, la Bretagne a connu une trentaine de souverains : des rois puis de nombreux ducs et quelques duchesses.


Nominoë «le père de la patrie» (tar ar Vro)

Né vers l'an 800, nommé roi par l'empereur Louis le Pieux vers 830, il favorise la fondation de l'abbaye Saint-Sauveur de Redon. Il affronte les troupes de Charles le Chauve en 843 à Messac et en 845 à Ballon (célèbre victoire des Bretons contre les francs). Il meurt le 7 mars 851 à Vendôme au cours d'une expédition militaire.


Erispoë

Fils de Nominoê, il lui succède sur le trône ; il a alors une trentaine d'années. Le 22 août 1951, il affronte les armées de Charles le Chauve à Jeangland et lui inflige une défaite. Quelques semaines plus tard, il reçoit, à Angers, les insignes royaux pour la Bretagne. Il est assassiné en novembre 857 par son cousin Salomon.


Salomon (ou Salaün)

Né vers 815, il prend la place de son cousin. En 868, il reçoit la couronne de roi. En 873, il envoie une statue en or au Pape. Il est assassiné en 874 par son gendre, Pascweten.


De 874 à 890 : années troubles de guerre contre les vikings.

889 : mort de Judicaël, petit fils d'Erispoë.


Alain 1er Le Grand

Il devient duc en 890 et est reconnu comme roi en 898. Après avoir soutenu l'évêque de Nantes Landram, il aide le nouvel évêque Foucher ; il lui donne une abbaye sur les bords de l'Erdre. Son règne demeure un moment de répit pour les Bretons qui ont souffert des invasions normandes. Il meurt en 907.


De 907 à 936 : le temps des vikings. Pendant presque 30 ans, la Bretagne va subir le joug des terribles envahisseurs venus du nord. En 913, ils détruisent l'abbaye de Landevennec.


Alain II «Barbetorte»

Né vers 910, petit-fils d'Alain le Grand, il revient d'exil en 936 et s'attaque aux vikings ; il les chasse de Bretagne après plusieurs combats à Dol, Saint-Brieuc, Plourivo et Nantes. Il devient duc de Bretagne en 937 et fait venir l'évêque Hesdren à Nantes. Il affranchis les serfs venus reconstruire la ville. Il décède à Nantes en 952.


De 952 à 988 : retour des vikings ; l'évêque de Nantes est fait prisonnier.


Conan 1er «le tort»

Conte de Rennes, il devient duc de Bretagne en 988. Son intelligence et son courage ont fait de lui un souverain contesté mais fort. En 992, au cours d'un affrontement contre son beau-frère Foulque Néra, dans les landes de Conquereuil, il est surpris et tué ; mais la victoire demeure rennaise.


Geoffroy 1er

Il succède à son père, Conan le Tort, en 992. Il soutient les moines dans leurs entreprises et place son frère à la tête de l'évêché de Vannes. C'est au cours d'un pèlerinage vers Rome qu'il trouva la mort en 1008.


Alain III

En 1008, à la mort de son père, Geoffroy 1er, Alain n'a que 10 ans. Il débute donc son règne sous la tutelle de sa mère, Havoise. Il doit faire face à de multiples révoltes mais il règne intelligemment en s'appuyant sur l'évêque de Nantes Gautier, l'archevêque de Dol Junguené et sur son oncle Judicaël, évêque de Vannes. Il décède à Vimoutiers, en 1040, pendant les combats contre les normands. Il est inhumé à Fécamp.


Conan II

A la mort de son père, Alain III, conan est un enfant ; c'est son oncle Eudes qui l'assiste. En 1051, il étend son pouvoir vers le conté de Nantes. Il meurt en décembre 1066 alors que les guerriers bretons viennent d'accompagner Guillaume le Conquérant à la bataille d'Hastings.


Hoël

Hoël, conte de Cornouaille et de Nantes devient duc de Bretagne en 1066, à la mort de Conan II qui ne laisse pas d'héritier. En 1072, il entreprend un pèlerinage à Rome. Il décède en avril 1084.


Alain IV Fergent

Fils de Hoël, il installe son frère Mathias à la tête du conté de Nantes. Il participe à la première croisade en 1099. Vers 1115, il abandonne le pouvoir à son fils et se retire à l'abbaye de Redon où il meurt en 1119.


Conan III

Son règne débute vers 1115 et va durer 33 ans. Il fait supprimer le droit de «bris» et limite les droits des seigneurs sur les héritages et les guerres. Fort d'un pouvoir reconnu, il aurait pu connaître une fin de règne tranquille, mais sa décision de déshériter son fils Hoël au profit de son petit-fils Conan envenima ses derniers jours, en 1148.


Conan IV

Très jeune au moment de prendre le pouvoir, il est secondé par sa mère Berthe et son beau-père Eudon de Porhouët. Il devient duc de Bretagne en 1156. Il doit abdiquer en 1166 et meurt en 1170 ; il est inhumé dans l'abbatiale de Bégard.


Henry II Plantagenêt

Après avoir fait abdiquer Conan IV, Henri II, roi d'Angleterre prend la direction du duché, au nom de son fils jusqu'en 1181. Il se lance à l'assaut de l'Irlande et tente également de soumettre les Ecossais et les Gallois. Il meurt en 1189.


Geoffroy II

troisième fils d'Henri II, il agrandit le domaine ducale et nomme aux postes importants ses fidèles afin de renforcer son pouvoir et de faire de la Bretagne un îlot de stabilité. En 1185, il institue le droit d'aînesse afin d'éviter la division des baronnies et les fiefs de chevaliers. Il meurt à Paris en 1186, à l'âge de 28 ans, au cours d'un tournoi.


Constance

Epouse de Geoffroy, elle reprend les rennes du duché. En 1196, elle fait reconnaître son fils Arthur par les seigneurs Bretons. Elle meurt en 1201 après avoir lutté pour que le duché de Bretagne survive aux ambitions et aux conflits et pour que son fils en devienne le prochain duc.


Arthur 1er

Fils de Geoffroy II et de Constance, né en 1187, il reprend le duché en 1201. En juillet 1202, il est fait prisonnier par son oncle, le roi Jean sans terre, qui l'assassine en avril 1203 et jette son corps dans la Seine, à Rouen.


Guy de Thouars

Père de la jeune Alix, demi-soeur d'Arthur, il sera le gardien du duché jusqu'en 1213.


Pierre 1er Mauclerc

Né en 1187, marié à Alix en décembre 1213, il s'en prend aux grands du duché afin d'accroître le domaine et les ressources du duc. Il laissera le pouvoir à son fils Jean en 1237 et participera aux croisades où il mourra en 1250 après avoir été blessé à la bataille de Mansourah.


Jean 1er le Roux

Né en 1216, il devient duc en 1237. Il établit des sénéchaussées, nomme un chancelier, un chambellan et accroît le domaine ducale. En 1240, il ordonne l'expulsion des juifs de Bretagne. En 1270, il participe à la croisade de Louis IX. Il meurt en 1286.

Jean II

Fils de jean 1er, il naît en 1239. Il poursuit le travail de son père, confirmant l'importance de son pouvoir sur tout le duché. En 1297, Philippe le Bel déclare la Bretagne «duché-pairie», un honneur censé grandir le Duc. 1303 voit la mort de Saint Yves, l'avocat des pauvres. Jean II meurt en 1305.


Arthur II

Fils de jean II, son règne sera très court. Il dispose de finances solides et d'une bonne organisation du duché. Il meurt en 1312.


Jean III

Fils aîné d'Arthur II, il est dit bon mais faible. Lorsqu'il meurt en 1341, il n'a pas réglé le problème de sa succession (ses 3 mariages ne lui ont pas permis d'avoir un fils).


1341-1364 : guerre de succession. Le traité de Guérande y mettra un terme le 12 avril 1365.


Jean IV

Fils de Jean de Montfort et de jeanne de Flandre, il hérite du titre en 1365.Exilé en Angleterre en 1373, c'est le roi de France qui contrôle le duché jusqu'à ce que les Bretons le rappel en 1379. Il décède en 1399 au terme d'un règne compliqué. Il a créé l'ordre de l'hermine.


Jean V le Sage

Il n'a que 12 ans à la mort de son père. Sous son règne, la Bretagne connaît une période de paix. Il connut cependant une alerte lorsque l'ambitieux Clisson le fit prisonnier en 1425, mais il dut rapidement sa libération à l'énergie de sa femme et de ses fidèles. Il régna jusqu'en 1442.


François 1er

Né en 1410, fils de Jean V, il reprend le duché en 1442. Il créé l'ordre de l'épi pour récompenser les Bretons méritants. Il s'éteint en juillet 1450, quelques semaines après son frère Gilles.


Pierre II

Successeur de son frère François, il est ferme et lucide dans l'organisation du duché. Il améliore le fonctionnement de la justice et la rend accessible aux gens modestes. Il décède en 1457.


Arthur III «Richemont»

Né en 1393, blessé et fait prisonnier à Azincourt en 1415, il devient duc de Bretagne en 1457 à l'âge de 64 ans ! Surnommé «le justicier», il combat au côté de Jeanne d'Arc. Il remporte la bataille de Formigny en 1450. Mort en 1458, il est inhumé à Nantes.


François II

Né en 1435, il est le fils de Richard d'Etampes et neveu des ducs Jean V et Arthur III. En 1460, il fonde l'Université de Nantes. En 1485, il créé un parlement en Bretagne. Il s'éteint le 9 septembre 1488 à Couéron, près de Nantes.


Anne de Bretagne

Fille de françois II et de Marguerite de Fois, née le 25 janvier 1477, elle sera duchesse de Bretagne et deux fois reine de France. Pour mettre fin à l'occupation de son duché, elle accepte d'épouser le jeune roi de France Charles VIII, en décembre 1491. Veuve en 1498, elle épouse le nouveau roi de France Louis XII. Elle reste cependant fidèle à sa Bretagne où elle vient en pélerinage en 1505. Elle meurt en janvier 1514 à l'âge de 37 ans.


A partir de 1514, la Bretagne passe sous la souveraineté des rois de France.



3 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Commentaires (1)

1. DE LATOUCHE jean luc 27/11/2011

le bretagne peut-elle redevenir indépendante?

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Recherche personnalisée

www.webbreton.com
www.webbreton.com

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×