Radenac

Radenac vient du celte «raden» (fougère) et du latin «acus» (domaine). 

 

L'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul, édifiée de 1829 à 1835 sur l'emplacement d'un édifice plus ancien, dont on a conservé le clocher qui date de 1767.

 

La chapelle Saint-Fiacre (XIVème siècle), fondée au village de Saint-Fiacre (autrefois Chateaumabon) par les Templiers ou les Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem.

 

La chapelle Notre-Dame, située au bourg de Radenac. Il s'agit d'une construction moderne mentionnée en 1930.

 

Le calvaire du cimetière. Son socle ouvragé représente les Rois mages.

 

L'ancien manoir de Chateaumabon, ancienne résidence des vicomtes de Rohan, est le siège de la seigneurie de Kernazel. Le manoir appartient successivement à la Maison de Baud, puis à la famille Lantivy (en 1538). Les anciens affirment qu'un souterrain aurait relié le manoir de Chateaumabon à celui de Kernazel. Le château est démoli en février 1942 et il ne reste aucune trace de l'ancienne construction.

 

L'ancien château de Kernazel est la propriété de la famille Lantivy dès 1430. On y trouvait autrefois une chapelle privée. Puis, le château devient successivement la propriété des familles Robien et Gourdan (1748-1762).


La fontaine Saint-Armel (vers Xème-XIème siècle), située au lieu-dit "Les Rivières".

 

La fontaine Saint-Fiacre (fin du XVIIème siècle), construite par Monseigneur Sébastien de Guémadeuc, évêque de Saint-Malo.

 

2 votes. Moyenne 2.50 sur 5.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau
Recherche personnalisée

www.webbreton.com
www.webbreton.com